Devoir de vacances (6) : Bonne pêche

Publié le par Garrigues

« Les enfants auriez vous un peu de poisson ?
Ils lui répondirent : NON.
 »
Jean 21,05

Qui est l'auteur du vingt et unième chapitre de l'Évangile de Jean que l'on nomme « l'appendice » ? Dans le fond cela importe peu... Par contre déchiffrer le message que ces quatorze premiers versets véhiculent me semble intéressant... mais c'est risqué !

Selon le texte, Jésus apparaît ici pour la troisième fois. Le ‘rédacteur' a-t-il voulu évoquer le rapport étroit entre « baptême et mission » comme s'il désirait que le Christ précise ses propres paroles prononcées lors des deux premières apparitions relatées par le disciple bien aimé ?

J'ai cru repérer une pièce en un acte et deux tableaux !

Premier tableau

La scène se passe au bord du lac de Tibériade et non à Jérusalem.

Les disciples sont embarqués.  Jésus est sur la berge, la terre ferme.

- On distingue à peine le Christ dans le flou de l'aube
- Les disciples ont du mal à le reconnaître
-
Il faut la parole de Jean, l'un d'entre eux
-
Pour que Pierre l'identifie
-
Se jette à l'eau
-
Afin d'aller jusqu'à lui

En arrière fond je crois lire un quelque chose du Baptême :

- La parole qui nomme et qui fait voir
-
la reconnaissance ou la foi
-
se jeter à l'eau
-
aller à Jésus en se déterminant librement
-
après s'être revêtu des habits du travail de tous les jours...

Mon commentaire est-il erroné ou plausible, je ne sais. ? En tous les cas il ne fait pas de mal !

Deuxième Tableau 

Les mêmes personnages. Les disciples sont embarqués. Fatigués et démunis. Sur le rivage : Jésus et un feu de braise avec du poisson posé dessus

- Les ‘enfants': Interpellation familière
-
Résultat négatif de la pêche. Rien.
-
Conseil pour l'efficacité
-
Du poisson fraîchement pêché rejoint celui qui mijote déjà sur le feu
-
Ensemble l'ancien et le nouveau nourriront les convives
-
Invitation par le Seigneur à se nourrir ensemble
-
Jésus sert le repas
-
Pas de question

En arrière fond, je crois lire quelque chose de la Mission

- Enfants: ceux qui font confiance à la parole du maître
-
Dureté de la pêche, ses déconvenues mais aussi veille et patience
-
Obéissance à la Parole: fécondité du nouvel effort
-
Les 153 nouveaux poissons se mêlent à ceux qui sont déjà là
-
Ensemble ils seront nourriture offerte
-
Le Christ maître du banquet improvisé
-
Intériorisation. Question inutile sur l'identité. Adoration.

Puissent mes ‘élucubrations' lier dans nos cœurs et nos actes baptême, mission et adoration.

Christian Montfalcon

Publié dans Réflexions en chemin

Commenter cet article