La face cachée de la terre

Publié le par G&S

Daniel-de-Montmollin--Taize-.jpgÀ l’occasion des 90 ans de Daniel de Montmollin, frère de Taizé et céramiste connu internationalement, la ville de Cluny organise un exposition-vente de 1000 bols réalisés par 66 céramistes venus de toute la Bourgogne. Plusieurs débats avec diverses personnalités accompagnent cette manifestation tandis que des ateliers gratuits ouverts à tous permettent de s’initier à la planche à barbotine ou au façonnage des bols. 1

C’est en 1942, après des études de théologie, que Daniel de Montmollin participe avec le Frère Roger à la fondation de la communauté de Taizé, en 1949 qu’il découvre par hasard la poterie. Il étudie l’art des émaux et, à partir de 1956, abandonne la faïence pour le grès. Il expose en France et dans le monde depuis 1957. Daniel de Montmollin est l’auteur de plusieurs ouvrages sur la céramique mais aussi de poèmes.

Pour cet intellectuel théologien, la découverte de l’art du potier ne se réduit pas à une activité parmi d’autres. C’est pour lui le lieu de ce qu’il appelle « les trois alliances » : alliance avec la nature, avec soi-même, avec les personnes.

Dans notre monde d’humanités fragmentées, de savoirs additionnés, d’encombrements documentaires, Frère Daniel voit dans la faveur dont jouit actuellement la poterie non seulement une mode, mais la recherche d’un lieu où se retrouve le flux créateur qui a déserté nos sociétés et, trop souvent, les systèmes d’enseignement. Il écrit ceci : « Être potier, c’est choisir une manière d’être, un style de vie, une certaine relation aux choses, à la nature. Cet accompagnement personnel de l’objet, en chaque étape de son devenir, suppose la continuité de l’exercice et de l’expérimentation, le sens du risque, un imaginaire patient, c’est-à-dire, en tout cela, le goût d’être précédant la surprise de l’avoir. » 2

Montmollin-Face-cachee-de-la-terre.jpgEn ce sens, la démarche du potier est une expérience spirituelle bien au-delà des appartenances. Frère Daniel aime raconter son étonnement lorsque certains de ses anciens collègues de la faculté de théologie lui ont demandé s’il continuait de temps à autre, à « prêcher », comme si l’activité céramique était subalterne. Pour lui, il s’agit d’une expérience du sacré, car écrit-il, « le sacré est affaire d'expérience, échappant toujours au piège des mots ». Il précise ainsi ce cheminement : « C’est que le sacré n’irradie pas tant ici de l’œuvre une fois née que de l’imminence de sa naissance. À cette lumière au-delà de la lumière, je me demande maintenant dans quelle mesure l’enfance n’est pas plus réceptive parce que moins opaque. (…) Dans ma démarche créatrice, issue de ma liberté, je me rends bien compte qu’il se passe des choses dont je ne pouvais d’avance me faire une idée.  » 3

Par delà l’univers des répétitions et des marchandises, toute expérience de créativité est spirituelle, car elle est celle d’un commencement. Et, selon le grand mystique médiéval Maitre Eckhart, « nous ne pouvons saisir Dieu que dans l’expérience d’une naissance ».

Dans la Bible, rappelle Daniel de Montmollin, le récit de la création pend la forme d’un travail de potier : « Voilà près de trois mille années, un écrivain inspiré, le Yahviste, se demandait comment se représenter les origines de l’univers et en particulier la création de l’homme. Aussi fit-il appel à l’art du modeleur, parce qu’on assistait tous les jours à la miraculeuse transformation d’une motte informe de glaise en une figurine presque animée. Ce n’est donc pas peu de chose de se rappeler que le travail de l’argile à main nue, en inspirant le texte sacré, a reçu ainsi ses lettres de noblesse ! » 4.

Bernard Ginisty

1 – Exposition ouverte du 2 juillet au 18 septembre du mardi au dimanche de 10 h à 12 h et de 15 h à 19 h. Renseignements au 03 85 59 05 71 ou par mail culture@mairie-cluny.fr

2 – Daniel de Montmollin : La face cachée de la terre, Éditions Fata Morgana, 2004, page 37

3 – Idem,  pages 77-79

4 – Daniel de Montmollin : Pierres habitées, Éditions La Revue de la céramique et du verre, 2009

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Danielle nizieux 17/08/2011 21:45


Peut on acheter a distance et pour cela , y a t il des photos consultables sur internet? Merci


G&S 17/08/2011 23:48



Il y a une adresse e-mail dans l'article et on peut trouver des renseignements en tapant "Daniel de Montmollin" sur Google.