dossier pauvre(te)s

Du bon usage des pauvres (partie 1)

Du bon usage des pauvres (partie 1)

Un préalable politique : accepter le péché originel et la loi naturelle Au détour du Moyen-âge, et surtout après, sonne le glas pour les pauvres. Dans l’espace urbain, les relations sociales, les politiques. Fini le primitivisme des récits créationnistes,...

Lire la suite

Du bon usage des pauvres (partie 2)

Du bon usage des pauvres (partie 2)

Les exclus, des exclus ? Les vraies richesses sont intérieures et spirituelles. C’est vrai. De ce point de vue, celles des pauvres sont infiniment plus grandes que les richesses des riches, mais celles-ci étant insuffisantes à produire leur finalité ultime,...

Lire la suite

Du bon usage des pauvres (partie 3)

Du bon usage des pauvres (partie 3)

L’argent n’a pas d’odeur… mais il a des idées Je crois que la formule est de S. Halimi. Plutôt que de dérouler les perles habituelles des deux Testaments sur l’argent, je ne réduirai pas trop la longue tradition dans laquelle ils s’inscrivent, Aristote...

Lire la suite

Du bon usage des pauvres (partie 4)

Du bon usage des pauvres (partie 4)

La fabrication de l’impuissance La richesse se fabrique, comme la pauvreté. L’une et l’autre, l’une par l’autre, le plus légalement du monde. Et il y a tellement de manières… que riches et pauvres connaissent bien, mais qui obéissent toutes à un même...

Lire la suite

<< < 1 2 3