Tous en Cène : la grande imagination de “Libération”

Publié le par G&S

Depuis hier fleurissent sur le site du journal Libération trois articles qui montrent superbement le courage de ses auteurs. Ces journalistes chevronnés, au péril de leur vie, ont enfin osé écrire sur le christianisme des textes d’une violence et d’une vulgarité rarement égalées par tous les journaleux qui se sont succédés au cours des siècles passés ; ces journaleux misérables n’ont jamais atteint, pauvres incapables, la qualité d’abjection de ces vaillants artisans du grand métier – que dis-je ? du grand art  – qu’est le Journalisme.

Chers amis Internautes, pour vous donner la possibilité de savourer ces monuments de style et de délicatesse, je vous donne ici les liens qui vous permettront d’y accéder. Je ne les ai pas reproduits sur notre site pour ne pas le salir, mais aussi pour ne pas risquer les foudres du copyright dont ces artistes sont sans doute friands.

Deux petites remarques pour terminer :

- Les articles sont classés au rayon Culture

- L’imagination évoquée par notre titre fait allusion au fait qu’un des articles s’intitule Tous en Cène, ce qui était déjà le titre d’une tribune « humoristique » du même journal Libération, sur un sujet grave, le 22 septembre 2001.

On ne change pas une équipe qui gagne…

Matthieu Lambert

Articles du jour (certains des liens mettent un peu de temps à s'ouvrir ; soyez patients, la culture se mérite !) :

http://www.liberation.fr/culture/01012349242-tous-en-cene

http://www.liberation.fr/culture/01012349241-judas-avait-l-il

http://www.liberation.fr/culture/01012349243-jesus-christ-en-quelques-dates-clous

Article du 22/09/01 :

http://www.liberation.fr/tribune/0101387322-tous-en-cene

Commenter cet article

Matthieu Lambert 21/07/2011 13:45



Cher Marc Delîle,
Je n’ai fait qu’informer G&S de l’existence de ces textes (vous avez bien mis le pluriel mais rappelons quand même qu’il y en a
3 !).
Mon texte de présentation devait laisser le lecteur juge de leur « qualité ».
Il est bien évident que le simple fait de les avoir signalés laisse à penser que j’en pense bien plus que je n’en ai dit !
À ce sujet je voudrais vous signaler le communiqué de la Conférence des Évêques de France, là encore en restant très neutre, pour la même raison que précédemment…
[Citation]
Consternant !
Libération a publié samedi 16 juillet 2011 un article intitulé « Tous en cène ». Les réactions qui nous parviennent sont légitimement consternées.
Elles proviennent aussi de personnes qui ne sont pas de foi chrétienne, ce qui est hautement significatif. Quel courage immense de compter sur notre légendaire « bonhomie pardonnante » pour
rédiger, à l'encontre du cœur de notre foi, des lignes inqualifiables.
La liberté d'expression s'honore quand elle respecte ceux qu'elle offense.
Mgr Bernard Podvin , Porte-parole des évêques de France, Le 18 Juillet 2011.
[Fin de citation]


Cordialement



Marc DELÎLE 21/07/2011 12:17



"TOUS EN CÈNE" (tiens ! ce serait un jeu de mots ?)


Je trouve Matthieu Lambert, Sarah et Geneviève bien indulgents pour ces textes d’ignominie.  “Obscènes”, “grossiers”, “indécents”, “choquants”,  … “malpropres”,  la langue française offrirait encore bien d’autres adjectifs à rajouter pour les
définir, avec  un contenu nul et une forme basse. 


J’admets, au nom de la liberté de penser, que l’on soit anti-religieux : les religions se sont présentées parfois sous des aspects bien peu reluisants, guère
attractifs ; j’admets que l’on soit anti-clérical (ça m’arrive quand c’est nécessaire). Mais s’en prendre à Jésus-Christ qui, même s’il n’est pas Dieu, n’en restera pas moins la figure de l’homme
accompli, nous proposant un type d’humanité qui serait sans doute le seul qu’on devrait essayer d’atteindre si l’on veut sauver la planète (Programme :  «aimez-vous les uns les
autres»), c’est consternant de bêtise et de méchanceté gratuite.


De l’humour  ? même au Nième degré ? Non !  de la dérision, mais c’est la maladie actuelle des “humoristes” auto-proclamés, non pas de rire de tout (ce que Desproges faisait avec
talent), mais de se moquer de tout, ce qui n’est pas la même chose, et en ricanant niaisement. Le véritable humour considère d’abord ses propres faiblesses (ce que Desproges …)


Est-ce que ces “journalistes” : l’un qu’une biographie présume “réputé pour son ton acerbe” et “prêt à relever tous les défis” , et l’autre, qui a eu quelques
déboires  lorsqu’il s’est considéré victime d’une “violation du droit à la liberté d'expression”, sont-ils  bien à leur place à la rubrique “culture” ? Ont-ils voulu seulement faire
parler d’eux ? Alors, on peut leur conseiller une cible plus “médiatique” et bien plus efficace : qu’ils s’en prennent hardiment au prophète de l’Islam. Ce ne serait pas davantage admissible ou
supportable, mais au moins ce serait plus courageux.


Marc DELÎLE



geneviève 20/07/2011 23:12



La stupidité (pour rester correct...) semble n'avoir pas de limites...


Si l'auteur croit faire preuve d'humour il nous démontre plutôt qu'à vouloir dénigrer ce qui tient à coeur de tant de gens il se rabaisse lui-même à un niveau de bêtise méchante dont il ne peut
guère être fier...


On se demande ce qui peut bien pousser à écrire et à publier des articles aussi consternants.. .


 


 



Sarah 18/07/2011 16:33



Est-ce de l'humour.....hautement supérieur ?!...hmm peut-être !