Devoir de vacances (4) : Ma Paroisse d’ICI

Publié le par G&S

La paroisse où je réside, depuis maintenant 26 années, n'est pas ma paroisse d'origine. À l'origine ma paroisse fleurait bon la Provence, en fait elle sentait, elle respirait, elle vivait de l'air de Marseille. Puis le temps et la vie m'ont conduite avec époux et enfants à ICI... D'ICI, une marseillaise dirait : « c'est le Nord ! » ce à quoi une parisienne répliquerait « mais non c'est le Sud ! » Disons c'est plutôt Centre-Est et voilà.

Curieusement en fait tout est centré à ICI, les idées comme les personnes et particulièrement l'Église Diocésaine et La Paroisse où je vis. Pas trop de vagues d'un côté comme de l'autre, au centre dis-je... ça permet de garder l'équilibre quand la barque tangue... ou qu'elle écope de quelques trombes d'eau !!

Mais j'ai trouvé dans cette paroisse un certain équilibre de vie et de vie de Foi. J'ai évolué avec elle, et je me suis retrouvée un beau matin "embrigadée" pour la plus Grande Gloire de Dieu (selon la formule jésuite bien connue).

Avec mes collègues missionnées nous avons remarqué que dans l'Église en général il y a beaucoup de "bras cassés" qui s'investissent, et ICI n'échappe pas à la règle; je fais partie de ces "bras cassés" et je remercie la paroisse d'ICI de m'avoir offert une place, pas un strapontin non une vraie place.

En 26 ans la paroisse d'ICI a bien changé, de clocher elle est passée à territoire. Un regroupement a vu les 230 clochers du diocèse, ramenés à 30 paroisses, comme dans la plupart des diocèses de France et de Navarre actuellement. Tout s'est fait cependant avec consultation du peuple de Dieu local qu'il soit plus ou moins éloigné d'ailleurs de l'Église. C'est le fin mot de notre ICI: consultation et coopération de toutes et tous. On pourrait dire : « TOUS pour UN et UN pour TOUS ».

Certes la paroisse n’est pas toujours sur un petit nuage, car les vrais nuages existent… quelquefois même le temps est à l'orage... Mais étant missionnée j'ai déjà une place "privilégiée", que dirais-je si je n'étais pas là à ICI ? Est-ce que je sentirais de la même façon que les "autorités ecclésiastiques" essayent de "recentrer" l'Église qu'elle soit locale ou mondiale ? Comment "recentrer" la paroisse d'ICI, qui se trouvait déjà assez au centre ??? eh bien en déplaçant le centre... je veux dire en nommant à ICI un jeune clergé "moderne" qui doit nous aider à aller vers l'arrière(garde) que j'ai connue quand j'étais jeune, très jeune.

Mais certains papys et mamys "has been" (comme on dit) entrent en résistance (légère)… Quant à la jeunesse, elle essaye de trouver ses marques... pas toujours facile à ICI comme ailleurs. Cependant, nous continuons, jeunes et vieux de la paroisse d'ICI  à essayer de répondre à cette simple question de Jésus : « Et toi qui dis-tu que je suis ? » et à son invitation « viens et suis moi »... en restant fidèles à ICI justement.

Fanfan
paroissienne d'ICI

Publié dans Signes des temps

Commenter cet article