Constat, question, concertation, action...

Publié le par G&S

D’après Jean 6,06
« Où pourrions-nous acheter du pain pour qu’ils aient à manger ? »

Encore une fois je découvre dans le style de l’évangéliste Jean l’art de camper une situation, de suggérer une scène, de profiler un message.

Chez lui, les « événements-signes » préparent une réflexion et amorcent une conversion pour ceux et celles qui les lisent de « bonne foi »

Au chapitre sixième, un événement-signe :

- Localisation : montagne proche du lac de Tibériade, prairie

- Participants : une grande foule et aussi Jésus et ses disciples

- Estimation : 5.000 personnes

- Motivation : voir des miracles et profiter éventuellement du guérisseur qui prend soin de tous

- Constatation : Jésus voit et s’interroge : « comment nourrir ceux et celles qui viennent à moi ? »

- Question : où trouver du pain pour tout ce monde ?

- Réponse : Philippe ne répond pas « lieu » mais « argent. ». Carence.

- Concertation : André apporte une réponse. Pas de commerçant, mais il a remarqué un gamin qui a un ‘casse croûte’. Dérision.

- Décision : « Partons de là », « c’est mieux que rien »

- Organisation : « Faites les asseoir. Veillez au minimum de confort convivial »

- Action : Prière de Jésus. Distribution par les disciples.

Recommandation : « ne laissez pas perdre l’abondance »

 

Ce qui n’est pas dit dans le texte de Saint Jean… Ce sont les sentiments du Jeune homme qui a donné pour tous ce qu’il avait pour lui seul :

- « Je n’ai que ça »

- « Ce n’est pas grand-chose »

- « Mais je le donne bien volontiers pour tous. »

- Cet amour, grâce à Dieu fait des miracles et nourrit une grande foule qui, sans doute, n’en a jamais rien su… !

Christian Montfalcon

 

Publié dans Réflexions en chemin

Commenter cet article

Catherine Lestang 03/06/2013 09:57


Un autre commentaire sur la multiplication des pains, à partir de l'évangile de Luc (lu hier): http://giboulee.blogspot.fr/2013/06/la-multiplication-des-pains-chez-luc.html