Chat vit rôt, rôt tenta chat…

Publié le par G&S

Voici la publicité qui passe actuellement
sur les écrans de télévision et ailleurs.

Calendrier Gourmet Qu’en pensez-vous ?

Dites-le en commentaire

G&S

Publié dans Signes des temps

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

auriemma 15/02/2012 01:54


elle est marrante et puis il faut bie penser ajux betes qui sont des creatures de dieu

Gilles 20/11/2011 17:34


Sur la photo, ce pauvre chat a l'air complètement abattu. Il doit se dire : c'est idiot de me prendre pour un humain et me payer des repas a 10 € !!!  Je suis fait pour manger des souris ...


Au fait, avez-vous remarqué que l'anagramme du fabricant, PURINA est "A RUPIN" ? (il faut être rupin pour payer chaque jour un repas de ce prix à son chat)

Flora 19/11/2011 19:55


Je trouve cette pub débile !

fanfan 17/11/2011 23:34



Bonsoir,


Oulala Zoé Zam..


que voilà une brillante et savante démonstration sur un sujet, qui "félin"fait la "bête"...


Je suis bête donc et je pense le rester, car je n'avais même pas saisi que notre ami Thevenet jean-marc était non seulement choqué par la pub en question mais


encore plus navré par les quatre premiers commentaires qu'il a lus , et dont je fais partie!


Soit il a mal lu, soit son parti pris est si fort qu'il n'a pas compris...Quel dommage pour lui!


N'est pas St François d'Assise qui veut!Car lui aurait compris nos frères les félins


et n'aurait pas fait un tel procès d'intention à ses frères ou ses soeurs  en humanité .


fanfanamie( non fanatique) de toutes les bêtes, créatures de Dieu .



Zoé Zaam 17/11/2011 18:07



@ Thevenet jean-marc « Ce qui me navre le plus, ce sont les quatre premiers commentaires…» dites-vous.


Mon commentaire prêterait-il à confusion pour être trop condensé ?!


 


La publicité, de manière générale, s’appuie sur les tendances contemporaines. Or, les actuels rejet et dénaturation du religieux offrent,
depuis longtemps déjà, une aubaine pour la pub qui les exploite jusqu’à outrance, les confortant et les amplifiant.


Ainsi, de manière non surprenante, s’empare-t-elle de la bâfrerie qui peut accompagner les fêtes religieuses jusqu’à en faire une des
principales caractéristiques.


 C’est dans cette logique que s’inscrit cette pub de « Calendrier d’Avent gourmet… ».


Elle s’y inscrit, --mais en outrepassant les limites jusque-là observées, puisqu’elle fait du religieux de "l’alimentaire
animal" !!


Bien au-delà de la banalisation ou de la sécularisation, c’est le blasphème absolu !


 


A moins, en seconde lecture, de lui accorder une valeur d’alarme : « On en est là : religieux = "pâté pour
chats" ! »… ?!!!


 


Ou encore, 3e degré possible, reconnaître qu’elle accuse (= met en évidence) un état de fait : dans le
monde entier, des millions de gens sont « traités comme des chiens – comme du bétail – crèvent comme des bêtes… », en dépit ou à cause des religions. C’est cela qui constitue la plus
réelle et la plus absolue des profanations.


… Preuve, s’il en est, que la parole divine, sous quelque forme qu’elle soit transmise, est bafouée, et que le religieux
échoue à relier les êtres humains.. Alors, effectivement, il ne reste plus qu’à le « jeter en pâture aux animaux » !


 


……… ?!!


 


Bien sûr, la marque n’a pas d’autre visée que doper ses ventes, jouant de surcroît sur l’affectif des acheteurs,
et sur l'antique et constant désir d’ « un plaisir différent chaque jour ».


Mais il nous appartient (encore), à nous, de ne pas nous laisser duper par le canigou-ronron ambiant… …



Sarah 17/11/2011 09:27



Bonjour Christiane,


Je confirme mes deux chats préfèrent manger ce que j'ai cuisiné plutôt que des conserves...et je dirais même plus ils préfèrent voler ...cela a meilleur goût !!!



Christiane Guès 17/11/2011 08:45






Il est très beau ce chat sur ce calendrier. Il y a des chats très intelligents et de plus mélomanes.
Une de mes anciennes collègues de travail avait un chat de cette qualité. Quand, chez elle, elle mettait un disque de Mozart, son chat s’asseyait sur ses pattes de derrière, pointait ses petites
oreilles et ne bougeait plus jusqu’à la fin du disque.
Par contre, quand elle mettait un disque « Yé Yé » de l’époque, son chat poussait un miaulement aigu, son poil se hérissait et il s’enfuyait à fond de train hors de la pièce.
On savait que Noël était synonyme de grande bouffe pour beaucoup de personnes. La publicité pour la vente de produits alimentaires pour les gens ne suffisait pas. On y incorpore maintenant
l’animal. De plus, on se sert depuis quelques temps du vocabulaire catho : l’Avent. Ca fait mieux. Ca fait plus approche de Noël. Commercialement ça apporte un plus. Comme l’être humain,
l’animal devient un client potentiel pour la société de consommation dans laquelle nous vivons.
Mais croyez-moi, propriétaires d’un animal, votre petit chat appréciera sans doute mieux les restes d’un plat que vous aurez cuisiné vous-même plutôt que ces conserves sûrement chères et
nettement moins savoureuses !



Marc DELÎLE 16/11/2011 23:25



PUB INDÉCENTE, au sens propre, c'est à dire  «qui ne convient pas » ! Ce qui ne doit empêcher personne d'aimer ses petites bêtes familières.



Dekoij'memèle 16/11/2011 11:05



Du calendrier de l'Avent pour les enfants à celui destiné aux animaux : rien ne peut plus nous étonner !!!


Avez-vous eu la curiosité de regarder ce qu'on propose à nos enfants comme calendriers d'Avent ? Calendriers d'Avent policiers, Noël en forêt, chevaliers et dragons, princess Disney, centre
équestre, Petshop, licorne, tournoi impérial des chevaliers, zhu zhu pets, atelier du père Noël, star wars...etc... Si on veut trouver un calendrier d'Avent qui ait un rapport avec ce qui est
célébré à Noël, il faut vraiment chercher!



Thevenet jean-marc 16/11/2011 09:53



Ca me choque! La pub elle-même bien sûr, mais c'est dans son objectif même de frapper fort pour marquer, quitte à banaliser, à "séculariser". dans un seul but mercantile. Ce qui me navre le plus,
ce sont les quatre premiers commentaires: EN AVANT! laissons-nous emportés par ce procédé pour mieux vivre, au point d'oublier ce qu'est l'AVENT, moment de préparation au renouveau, en la
renaissance marqués par la venue de Jésus pour nous ouvrir la perspective de devenir de vrais humains à part entière. Il est vrai que Noêl représente pour beaucoup le moment de la bonne
bouffe et des cadeaux...



Sarah 15/11/2011 09:41



Bonjour Fanfan,


Oui c'est très symbolique effectivement mais mes connaissances en matière de catholiscisme sont limitées. Je pense que l'avénement de la naissance du Christ dans une étable montre un futur homme
proche de tout à chacun ayant du respect pour tous ces semblables y compris pour les animaux de Dieu...comme la coccinelle par exemple ne dit-on pas "une bête à bon dieu" ?!


Je pense effectivement que les animaux doivent rester à leur place (même si j'ai tendance pour ma part à leur accorder bcp de place !!) sans pour autant les priver d'amour car comme vous le dites
ils nous le rendent au centuple avec un amour et une joie qui nous emplit le coeur. C'est peut-être pour cela que Dieu les a créés pour nous montrer que l'amour se manifeste de différentes
manières parmi ses créatures...et qu'il faut savoir le reconnaître et l'accueillir.


Et puis ne dit-on qui aime les animaux aime les êtres humains !



Zoé Zaam 15/11/2011 04:36



Noël devenant une fête de « bouffe », passer à « l’Avent Gourmet »... pour chats est finalement assez logique.


Il fallait seulement oser !


-- Oser, littéralement, faire du religieux une « nourriture pour animaux », la nouvelle « confiture aux
 cochons » …  



fanfan 14/11/2011 10:30



Bonjour,



Voilà un sujet des plus "jovial"


Je vous rejoins Sarah dans votre analyse de la situation animaux-humains.
C'est vrai que certains de nos contemporains ont pu écrire parfois:"Plus je connais mes semblables, plus j'aime les [bêtes]..."ce qui peut être interprété de différentes façons, en fait...Mais
les animaux de compagnie quand ils se sentent aimés vous le rendent au centuple.Ce qu'il est nécessaire de faire c'est de laisser chacun à sa place...Un animal ne peut pas prendre "la place" d'un
enfant par exemple mais il peut parfois nous donner plus d'amour "désintéressé"qu'un petit d'homme!Nous avons aussi deux petites minettes qui nous apportent beaucoup par leur présence ...Mais
elles n'auront pas de" calendrier de l'Avent"simplement une attention de tous les jours à les rendre "heureuses".


N'oublions pas que Jésus est né dans une étable avec comme entourage immédiat (d'après ce que l'on m'a appris)une âne, un boeuf et des moutons, en plus des bergers...Les Chameaux(ou
dromadaires?)sont venus plus tard avec les rois mages...c'est  très symbolique cette présence animale..non???
fanfan



Sarah 14/11/2011 09:34



Bonjour,
Elle est mignonne comme pub !
C'est là que l'on s'aperçoit que l'animal prend une place prépondérante dans la vie des hommes au point de le considérer comme un enfant ...
Gandhi disait que l'on pouvait déterminer l'évolution des peuples à la manière dont on traitait les animaux. Si on se base sur ce concept alors nous pouvons estimer que nous avons bien
évolué.
Dieu a crée les animaux...je ne pense pas qu'il limitait la création à la satisfaction des besoins alimentaires mais pour certains devenir des animaux dit de "compagnie.
La question que l'on peut se poser c'est : N'y a-t-il pas une dérive dans la place que doit occuper l'animal dans notre société ?
Je ne sais !
J'ai moi même deux chats et j'avoue que je les considère comme mes petits "bébés" de là à acheter un calendrier de l'avent ...non ! Mais il est vrai qu'à Noël ils ont droit eux aussi à un repas
de fête.
Cela peut paraître saugrenu, ou idiot j'assume pleinement !!!!...c'est une part d'amour que je leur donne en plus des attentions que je leur porte et eux par leur présence me le rendent bien à
leur manière.
Bonne journée.
Sarah