Celui qui sait que le vrai Dieu est Amour

Publié le par G&S

Il y a des définitions dogmatiques proclamées au cours des siècles par l’Église, auxquelles je veux bien modestement donner mon adhésion sans trop être vraiment sûr d’y comprendre quelque chose : présence en Dieu de trois hypostases divines consubstantielles, distinctes mais partageant une unique nature… dont l’une, le Logos, s’est incarnée en Jésus de Nazareth.

Mais pour moi, plus simplement, Jésus est celui qui est venu nous dire que l’unique vrai Dieu est Amour et que toute la Loi de la première Alliance se trouve résumée dans les deux commandements de l’amour de Dieu et du prochain.

Il a vécu en mettant en pratique ce qu’il annonçait jusqu’à mourir sur une croix, en demandant au Père de pardonner à ceux qui lui faisait subir ce supplice. Mais cette mort, n’est pas la marque d’un échec final, car ce Monde n’étant pas la Totalité, Il est ressuscité et vivant dans la gloire éternellement.

Les apôtres ont eu conscience de cette vérité qui nous dépasse et qui a changé leur vie, les faisant passer du désespoir où ils étaient, à l’audace missionnaire pour le reste de leur existence, allant pour la plupart jusqu’au martyre.

Ils ont essayé de nous la faire percevoir avec leurs mots dans les récits qui nous sont parvenus, mais aucun mot ne peut à mon sens traduire parfaitement l’expérience de ce qu’ils ont vécu alors.

Jean Palesi

Publié dans DOSSIER JESUS

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article