Another year

Publié le par G&S

  de Mike Leigh (G.B.)
(le film sortira en France le mercredi 22 décembre)

Another-year--film-.jpgUn des meilleurs films du dernier Festival de Cannes et, à mon avis, un des meilleurs films de l’année 2010. Le Jury Œcuménique, qui avait bien sûr donné son Prix à « Des hommes et des dieux », avait tenu aussi à accorder une mention à ce film de Mike Leigh.

Celui-ci avait déjà obtenu la Palme d’Or en 1996 pour le film « Secrets et mensonges » et on retrouve dans ce film les mêmes qualités humanistes de ce cinéaste britannique : un sens aigu de l’observation sociale, une attention au destin des personnes qui sache unir finesse, humour et émotion.

Nous suivons, au long des quatre saisons, printemps, été, automne, hiver, la vie d’un couple, lui géologue, elle conseillère psychologique, amoureux des plantes et de la nature, et de toute une galerie de personnages qui gravitent autour d’eux et qu’ils reçoivent souvent chez eux, des gens modestes, attachants, mais blessés par la vie, en pleine recherche d’eux-mêmes : un fils qui peine à trouver l’âme sœur, un vieil ami effondré par le chômage, un neveu misanthrope et agressif.

Mais surtout, venant peu à peu au premier plan, Mary, une collègue de travail, exubérante, solitaire, en quête d’affection, cachant son désarroi sous un flot de paroles et d’initiatives, admirablement interprétée par Lesley Manville, qui aurait bien pu obtenir le Prix d’interprétation féminine.

Peu de cinéastes savent évoquer avec autant de réalisme la vie quotidienne dans sa diversité, ses moments de fête, ses petits et ses grands drames, avec au centre ce couple très uni, ce qui n’est pas si fréquent au cinéma !

Mais le gros plan final est le visage de Mary, dont tous les espoirs se sont effondrés, seule, bouleversante.

Jacques Lefur

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article