Donnez-leur vous-mêmes à manger...

Publié le par Garrigues et Sentiers


Dans sa méditation de l'évangile du dimanche du Saint-Sacrement, Benoît Lambert fait très pertinemment remarquer que la phrase fameuse de Jésus lors de la multiplication des pains (Luc 9,13) : " donnez-leur vous-mêmes à manger " peut être entendue comme " donnez-vous vous-mêmes en nourriture ".

Ce jeu de mots, qui n'existe pas en grec mais fonctionne parfaitement en hébreu (et sans doute en araméen), me rappelle une histoire que racontait notre mère, il y a bien longtemps...

C'est un évêque qui effectue une visite pastorale dans une paroisse de son diocèse et, comme d'habitude, se voit présenter les personnes qui ont des responsabilités.
Une dame lui dit alors : " Ah, Monseigneur ! Je suis heureuse de vous rencontrer ; vous savez, je fais le catéchisme, je suis responsable de l'action catholique féminine, je m'occupe du Secours Catholique et de Saint-Vincent de Paul et j'aide un peu au ménage de l'église... Je n'ai pas une minute à moi ; je suis mangée ! "
Et l'évêque, avec un bon sourire paternel, lui répond : " Oh, ma fille, vous êtes mangée ! C'est bien... mais êtes-vous nourrissante ? "

L'humour n'est pas incompatible avec la sagesse...

Matthieu Lambert

Publié dans Réflexions en chemin

Commenter cet article