66

Publié le par G&S

Chers amis Internautes,

En ce jour du 66e anniversaire de ma naissance au 66 rue Génive à Arles, l’envie me prend de vous parler du mot le plus courant ayant cette valeur dans la Bible 1.

Ce mot est

וַיִשְׁמַע

qui se lit vayishma’’’ (où on entend le verbe shma’’’, écouter) et signifie, dans le cours d’un texte, il entendit  ou il écouta.

En effet ce mot commence par la lettre vav, ו, lettre en forme de crochet vertical dans laquelle les kabbalistes chrétiens voient une image de Jésus, le Messie qui fait le lien entre le ciel et la terre, entre Dieu son Père (qu’il tire un peu par la manche !) et les humains.

Sans ce vav, le mot voudrait dire : il entendra, il écoutera. Mais la présence du vav, du Messie, fait que Dieu « se décide » à écouter. Jésus est le seul médiateur entre Lui et les hommes.

Cette lettre ayant pour valeur 6, on considère que ce nombre est le nombre du Messie.

J’aime qu’en ce jour de mon anniversaire il me soit dit, par la bouche de Moïse en Deutéronome 9,19 : le Seigneur m’entendit, c’est-à-dire m’exauça !

J’ai beaucoup demandé à Dieu ces derniers temps et il m’a donné, hier soir tard, de vivre une belle réconciliation avec quelqu’un que j’aime, au seuil de mon passage au nombre 66…

Double dose de Messie-Médiateur ! 66 encore mieux que 6 !

En ces temps de repos, amis Internautes, ouvrez grand vos oreilles pour entendre le chant des oiseaux et la voix d’un silence ténu 2 de Dieu qui passe.

Pour ma part, je retourne à mon farniente, rassuré car je n’aurai jamais 666 ans 3

Bonnes vacances !

René Guyon

1 – Présent dans 90 versets. Pour la valeur des mots dans la Bible reportez-vous à l’article Déchiffrons les lettres hébraïques.

2 – Cf. 1Rois 19,12. C’est dans ce verset que le prophète Élie, qui a tué de ses mains des centaines de prêtres de Baal et a une armée à ses trousses, fait l’expérience au désert du passage de Dieu. Passent successivement ouragan, tremblement de terre, feu… mais Dieu n’est pas dans tout cela. Après le feu, le texte parle de : qol demamah daqah, qu’on traduit généralement (comme la BJ !) par le bruit d’une brise légère… alors que qol signifie voix, que demamah signifie silence (à la rigueur murmure) et que daqah signifie mince, ténu, léger. Élie entend donc la voix d’un silence ténu… à la rigueur d’un murmure léger

3 – Cf. l’article 666, c’est tout bête !

Commenter cet article

Sylviane Guillermet 06/08/2012 15:27


Avec quelques jours de retard......Bel et heureux anniversaire!


Amicalement


Sylviane

fanfan 06/08/2012 10:17


en un mot comme en cent(100)...


MERCI, mille(1000)fois MERCI....à monsieur le blogmestre du site...


Et Seigneur que ce que tu souffles aux hommes , dans ta grande bonté,pour


qu'ils traduisent Ta Pensée,réjouit le coeur et l'âme!


fanfan

René Guyon 06/08/2012 09:06


Merci à vous Fanfan pour cet enthousiasme et votre humour roboratif !
Pour moi 69 est la valeur de l’expression hébraïque chêmêt vê’êmêt – prononcer rêmét véhémét en faisant sonner le t.
Cette expression qui signifie amour et vérité, se trouve en Psaume 85,11 : amour et vérité se rencontrent. On la retrouve en Jean 1,14 et 1,18, où elle
clôture le fameux et superbe prologue (qu’il faut lire en sautant par dessus les deux incises sur Jean-Baptiste pour en savourer la beauté) où elle s’applique à Jésus.
Si vous voulez en savoir plus , cliquez sur le lien : http://www.garriguesetsentiers.org/article-33961432.html

fanfan 05/08/2012 19:46


Bonsoir la classe, comme on dit par chez moi...(enfin dans ma région d'adoption...)
Nous partageons donc cette soif de savoir,vous Dekoijmemèle, et moi fanfan le sens très étroit  et très subtil, je présume, de ce nombre 69...
Je lance à nouveau un appel, forte de votre appui , au blogmestre de G&S....Donnez-nous , svp, cher blogmestre,la traduction hébraïque de ce nombre qui par sa graphie est un peu sans dessus
dessous!!!69 car oui, si je lis de droite à gauche celui-ci cela fait ???? et si ce nombre a une rotation de 180° vers le haut cela donne 96....oula la, stop, j'ai les neurones en compote...
En terminant je vous remercie Dekoijmemèle de votre ressenti au sujet des commentaires expédiés au site G&S par bibi(heu fanfan)...puis-je me permettre tout simplement  d'écrire que
j'aime bien aussi votre ton de liberté plein d'humour qui court à travers les vôtres.


fanfan

Dekoijmemèle 05/08/2012 15:47


Bon anniversaire à notre cher blogmestre. Merci pour ses articles ; j'ai contracté une incurable aversion pour les chiffres et les nombres depuis l'école primaire, simplement parceque j'avais
l'habitude de compter sur mes doigts pour calculer et que c'était -on ne sait pourquoi- prohibé ;  pour moi chaque chiffre des unités était (et reste)  représenté par une combinaison
des doigts de mes deux mains... Malgré cette inappétence pour les chiffres,  je dois avouer que les articles de R . Guyon m'intéressent beaucoup même si j'ai un peu de difficulté à tout
saisir.


Quant à Fanfan dont j'apprécie beaucoup les commentaires, je viens de constater que le nombre de nos années est le même, à 4 mois près (moi, j'attendrai le 12ème mois de 2012 pour égaliser) ... A
nous deux, nous avons donc 2 fois 66 ans plus deux fois 3 ans : on retrouve le 6 !! Et donc je suis également intéressée par la signification du 69...


POur les nuls en chiffres comme moi il faut se rassurer : Dieu ne sait pas compter car tout le monde le dit,  quand on aime, on ne compte pas...

M-O 03/08/2012 01:03


(Je ne sais pas si le message que j'avais presque terminé d'écrire est parti… Il y a eu une interruption alors que j'étais en train de le
rédiger. Donc je recommence :)


J'aime paraphraser comme suit le verset biblique : Le Seigneur parle haut et fort dans la douceur d'une brise légère !


Il y a quelques années, je me suis rendue au Mt Carmel avec Sr J-F. Il y avait là des femmes druzes qui partageaient à qui voulait des
boulettes de felafel cuite au feu de bois. Je percevais dans cette scène comme une ambiance de matin de Pâques : je ne puis dire exactement pourquoi mais c'est bien ainsi que je l'ai vécu.


Ensuite nous sommes rentrées dans l'église. Il y avait là un groupes d'Américains. Leur évêque était en train de terminer une conférence sur
le prophétisme !  Et d'où venaient-ils ? De Detroit – Michigan, ville où je naquis et où je fus baptisée. J'étais tellement estomaquée que je
suis allée voir l'évêque, qui m'a immédiatement demandé dans quelle église de Detroit j'avais été baptisée. Bien évidemment j'ai été incapable de lui répondre, étant donné que je n'étais
âgée que de quelques jours !


Il faut savoir que nous revenions juste des sources du Jourdain à Dan et là j'avais prélevé deux bouteilles de cette eau jaillissante pour le
baptême mon neveu à naître : Baptiste aura bientôt 18 ans ! Mais il ne connaît pas le Seigneur bien qu'ayant été baptisé de cette eau du Jourdain mêlée d'eau de Marseille. Peut-être n'a-t-il pas
encore entendu la douceur du silence de la bise légère murmurée à son oreille.

fanfan 02/08/2012 17:10


C'est 6 beau...d'avoir 66  années derrière soi...


C'est 6 étonnant d'être né au n°66 d'une rue arlésienne...


Vrai 6 je ne lisais pas votre coup de coeur je n'en croirais pas mes oreilles!


Je suis donc votre aînée de 3 ans et pas de 6 ans.. car le 20 de ce mois


"auguste"je vais coiffer 69 années..


oulala cela n'a pas la même co-notation dans les esprits surtout s'ils sont un peu


échauffés par le "cagnard"..Et pourriez-vous me donner la traduction en hébreux


de ce nombre 69  à l'occasion ?s'il vous plaît René Guyon?


Encore tous mes voeux de Bon Anniversaire et 6 le l'écris je le pense.



Merci aussi de nous faire partager tous les mystères et les secrets que la langue


hébraïque cache en son sein...666 666 6 c'est vrai!


fanfan


 

Francine Bouichou-Orsini 02/08/2012 07:11





Cher Blogmestre, toujours jeune et infatigable, c'est l'occasion d'exprimer notre profonde gratitude. Merci d'entretenir avec bonheur ce lieu unique de rencontres. Rencontres
renouvelées librement : lors des croisements impromptus de nos sentiers personnels, comme dans une recherche commune qui s'ouvre sur de larges horizons. 


Francine Bouichou-Orsini 

G&S 02/08/2012 08:00



Chère Francine,
Merci de tout cœur pour ces mots si fraternels !
Travailler sur le blog est pour moi une source permanente de joie, surtout quand les lecteurs lisent en nombre et réagissent par leurs commentaires ; vous êtes certainement une championne dans ce
domaine et je vous en suis très reconnaissant.
Le blogmestre