Je m'étonne du jour nouveau...

Publié le par Garrigues et Sentiers

L’insolite se devine au réveil
À la sortie du séjour des rêves
 
Chaque matin anodin
Éclabousse l’ennui
 
Je m’étonne du jour nouveau
De l’ordinaire des heures ternes
 
Il n’est pas vrai que rien ne rougeoie
Dans ce qui est habituel et proche
 
L’inexplicable quotidien se révèle
Dans l’événement familier
 
Je trouve au simple labeur journalier
De quoi embellir ce qui paraît banal.
 
Jacques Gauthier.
Poète et écrivain québécois
(texte publié dans la revue Panorama)
 

Publié dans Fioretti

Commenter cet article