Le Syndrome de Diogène

Publié le par G&S

Éloge des vieillesses

 

J'ai lu en début de vacances cet ouvrage de Régine Detambel (Actes SUD)

Brillant inventaire des risques et des chances de l'avancement de l'âge selon divers auteurs, de quoi mettre la barque face à la vague avec lucidité.

Le corps est essentiel ; il est marqué par des insuffisances certes d'origine génétique et sociale mais il semble que ce soit néanmoins notre meilleur supporter, supporter trop silencieux avant qu'il ne devienne plainte...

Il faut anticiper donc. On se lave les dents plusieurs fois par jour disait ma prof de gym, que faites-vous chaque jour pour vos articulations et la tonicité de vos muscles de posture ?

Garder aussi une image de soi car il ne faut pas se faire d'illusions : l'attention aux personnes âgées n'est pas une valeur florissante et encore moins pour les femmes… On dit un "beau vieillard" ; il n'y a pas de féminin à cette expression...

Il nous faudra filer doux vers ailleurs et tout seul, probablement, comme si personne ne nous devait rien : c'est le "minimum syndical" ; tout ce qui viendra peut-être en plus sera grâce...

Dans une société si utilitariste nous ne sommes presque rien avant de n'être plus rien.

Sursum corda !

Jean Menach

 

Commenter cet article