Se convertir : devenir tout-petit

Publié le par Garrigues

« Père,
ce que tu as caché aux sages et aux savants,
tu l'as révélé aux tout-petits. 
»
Matthieu 11,25

Je reçois ce verset comme une invitation à la conversion. En effet depuis la Révélation de Dieu en Jésus le Nazaréen, je ne peux imaginer Dieu réservant son message aux fous (les non sages)  et aux imbéciles (les non savants) !!!

 Dieu ne cache rien de sa Bonne Nouvelle  à quiconque mais il y a sans doute une attitude spirituelle préalable à l'écoute pour pouvoir l'entendre et en vivre. En effet pour apprendre à lire et ânonner l'alphabet de la foi, il faut redevenir « tout-petit » et aller avec joie à l'école primaire de la Parole et de l'Écriture. Ceux qui savent tout d'avance n'ont pas leur place auprès de l'instituteur ou de l'institutrice.

M'inspirant de Christian Montfalcon, dont nous lisons parfois les méditations sur le site, je peux dire : devenir « tout-petit » c'est être sans calcul et plein de confiance, pour que la tendresse du Seigneur apparaisse à travers leurs comportements mêlés à la complexité de l'histoire.

Il faut que ceux qui veulent approcher le Christ choisissent d'être « tout-petits » c'est à dire qu'ils se désencombrent de l'inutile et soient assoiffés comme une terre privée d'eau ; alors ils auront l'audace de demander à un autre son secret spirituel. Les « enfants » en effet posent des questions pour comprendre. Ils deviennent adultes par leurs actions proportionnées à leurs découvertes.

Me voilà rassurée. Un  sage ou un savant (même si je ne suis ni sage, ni savante) peut fort bien devenir « tout-petit », s'il  renonce à  s'enfermer dans la cage de Faraday du savoir et de la sagesse. Grande joie pour moi car si j'emprunte ce chemin de conversion je pourrais être une grande devenue « toute petite » par amour, servante de Dieu, au service de l'humanité avec sagesse et savoir.t-petit

Nathalie Gadéa

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article