Par la faute d'un seul...

Publié le par Garrigues

Textes du dimanche 10 février
Genèse 2,7-9 ; 3,1-7
Psaume 50
Lettre de Paul aux Romains 5,1-12
Matthieu 4,1-11

Méditons ensemble cette phrase de la lettre de Paul :

Par un seul homme, Adam, le péché est entré dans le monde,
et par le péché est venue la mort  ;
et ainsi, la mort est passée en tous les hommes,
du fait que tous ont péché.

Chers amis internautes,

Au moment de faire un texte de méditation pour dimanche prochain, je suis arrêté par cette phrase troublante, d'autant plus que Paul continue par : depuis Adam jusqu'à Moïse, la mort a régné, même sur ceux qui n'avaient pas péché par désobéissance à la manière d'Adam.

Bien sûr, il y a là les prémisses de la "théorie" du péché originel, qui sera mise en forme quelques siècles plus tard par saint Augustin, entre autres.
Et c'est justement sur cette "théorie" que nous voudrions vous inviter à vous exprimer, car elle a été au coeur de la formation religieuse de tous ceux qui ont aujourd'hui "un certain âge", et même de plus jeunes... ALORS QUE JESUS N'Y FAIT JAMAIS ALLUSION DANS LES EVANGILES.

Vous, où en êtes-vous à propos de ces textes (Genèse et Romains) ?
Que pensez-vous
PERSONNELLEMENT de tout cela ?
Que pensez-vous de la position actuelle de l'Eglise Catholique sur le "péché du premier couple humain" ? Et de celle des autres religions, chrétiennes ou pas, sur le salut de l'homme ?
Pensez-vous que l'homme et la femme ont commis un "péché" en mangeant de l'arbre de la connaissance du bien et du mal ?
Pensez-vous que l'homme était immortel avant ce "péché"  et que donc la mort est venue par lui ?
Paul dit que la grâce est donnée en un seul homme, Jésus Christ. Pensez-vous que Jésus est venu racheter le péché originel ? Sinon, pourquoi est-il venu ?
Pensez-vous que...


La parole est libre et nous la voudrions personnelle.
Prenez le temps de nous, ou plutot de VOUS écrire les uns aux autres le fond de votre pensée sur ce THEME CENTRAL DE LA FOI ET DE NOTRE RELATION A DIEU.

Matthieu Lambert
Vous avez TOUS une idée sur cette question
et le Carême est un temps de partage...
Alors, à vos claviers !

POUR ENTRER VOTRE CONTRIBUTION, CLIQUEZ SUR
Ajouter un commentaire
EN BAS DE CET ARTICLE ET SUIVEZ LE GUIDE...

Publié dans Réflexions en chemin

Commenter cet article

madeleine 18/02/2008 11:26

Ce sujet de la faute est traité par Annick de Souzenelle dans "Résonances bibliques". Je ne sais plus bien le détail; voici ce que j'en comprends:
Le péché consiste à vouloir être des dieux en connaissant le Bien et le Mal de l'extérieur, comme le font les intégristes, se référant à une idéologie. Il s'agit bien plutôt de chercher à connaitre-être Dieu dans sa vie, par une approche mystique et intérieure; ce que symbolise l'arbre de vie, peut être, par opposition à l'arbre de la connaissance.
Le serpent est au sol, dans une horizontalité. Pas de lien vertical avec Dieu.
Annick de Souzenelle traduit le serpent rusé par le serpent "nu", comme sont nus à la fin Ish et Isha. Elle fait une interprétation très différente de cela que je vous invite à aller voir.
Pour ma part, je pense que hors du péché, c'est à dire lié à Dieu par le plus intime de lui-même, l'homme (et la femme) échappe à la temporalité, comme absorbés dans la contemplation... (cf les expériences des grands mystiques) Et que c'est peut être ça l'immortalité, du moins l'éternité.
L'instant présent en présence de Dieu, à la fois insaisissable et éternel..
Que le Christ soit venu nous rappeler cette union intime avec Dieu le père... et rétablir notre vocation à l'éternité et à nous "diviniser" en nous unissant à lui par la prière... Ca ne fait pas de doute pour moi ... Mais quel Boulot!!!

Passant 11/02/2008 17:58

Je profite de cette invitation à m’exprimer (merci pour votre accueil des pensées autres que les vôtres !) pour pousser un « coup de gueule » contre la Traduction Liturgique de la Bible.
Elle traduit le verset Genèse 3,1 par : Le serpent (…) dit à la femme : « Alors, Dieu vous a dit : ‘Vous ne mangerez le fruit d’aucun arbre du jardin’ ».
Cet organe officiel catholique est (heureusement !) le seul à traduire ainsi ce verset, dont la traduction littérale est : vous ne mangerez pas de tout arbre du jardin (c’est la traduction de la TOB, de Crampon, de la Bible du Monde Nouveau et d'autres ; la BJ et Segond écrivent : tous les arbres).
Il est ÉVIDENT pour tous les traducteurs (même les Témoins de Jéhovah !) – SAUF « la » traduction catholique ! – que cette phrase signifie : vous pourrez manger de tous les arbres, SAUF… mais en aucun cas : vous ne pourrez manger d’AUCUN arbre (et d’ailleurs il n’est pas question de fruit).
Et c'est grave, car cela fait dire au serpent un énorme MENSONGE. Malheureusement, je pense que c’est SCIEMMENT que cette traduction déforme (très fortement) le texte, afin de faire croire au fidèle de base que le serpent ment effrontément, message classique ! Or, la suprême ruse du serpent est de jeter le doute sans mentir : vous pouvez manger beaucoup, mais pourquoi pas TOUT ? Dieu ne vous fait pas entièrement confiance, etc. Je sais de quoi je parle !
Cela a pour conséquence que la femme contredit le serpent (alors que dans le « vrai » texte elle confirme ce qu'il dit avec les mots de Dieu) tout en se laissant convaincre par lui. C’est bien un travail D’HOMMES CÉLIBATAIRES de vouloir faire en sorte que la masse des fidèles pense que seule une femme – par nature écervelée – pouvait se laisser convaincre par ce qu’elle savait être un mensonge sans envoyer balader le reptile ! Jamais Adam ne serait tombé dans le panneau !
Et cela permet à nos prédicateurs de s’engouffrer dans le thème « bateau » et rabâché du diable qui ment pour nous faire tomber… et aux fidèles de se « faire avoir » en écoutant le diable, sans le reconnaître, puisque la « voix » leur dit la vérité (en la présentant d’une façon juste un peu adaptée)… et à tomber dans le panneau !

syboule 11/02/2008 09:41

FINALEMENT la réponse à cette question, ou à cette affirmation, c'est que Dieu pardonne et pardonne à ceux qui le demande... Il nous envoie son fils, Il nous promet la vie éternelle!
Plus grande est la faute, plus grand est son pardon !!
profitons alors du carème pour bénéficier de ce Pardon formidable ... celui de Dieu

Albert 10/02/2008 09:48

La question théorique du péché originel me paraît moins importante —même si elle peut être intéressante pour l'esprit, avec un petit e)— que les conséquences que ce "dogme" a eu sur l'évolution du christianisme et par tant de la civilisation dite occidentale. Un sentiment de culpabilité latent accru (alors que Freud a montré qu'il était inhérent au psychisme humain) qui a ôté au message de Jésus son élan dynamique et libérateur. Contre ce mal qui est en l'homme, fût-ce au delà du baptême et de la "pénitence", il n'y avait plus qu'un recours = l'encadrement autoritaire, la surveillance, la contrainte. Il y aurait beaucoup d'autres choses à dire, peut-être y reviendrai-je.

L'idiot du village 09/02/2008 08:55

Question idiote (évidemment) : le péché originel a-t-il rendu aussi les animaux mortels ou l'étaient-ils avant ?
Si c'est oui, c'est bien triste ; j'aimerais bien voir un chat de 5000 ans, moi.
Mais c'est idiot.