Dossier participatif n° 39. Pour une Église synodale : communion, participation et misson

Publié le par Garrigues et Sentiers

Dossier participatif n° 39

Pour une Église synodale :

communion, participation et misson 

Dossier participatif n° 39. Pour une Église synodale : communion, participation et misson

Le 17 octobre sera ouvert dans tous les diocèses du monde le Synode « Pour une Église synodale : communion, participation et mission » qui comportera :

  • Une phase diocésaine, d’octobre 2021 à avril 2022 ;
  • Une phase continentale, de septembre 2022 à mars 2023, au cours de laquelle seront synthétisés les acquis de la phase diocésaine ;
  • Une phase de l’Église universelle en octobre 2023, au cours de laquelle les évêques réunis autour du pape délibéreront en prenant appui sur les données recueillies au cours des deux phases précédentes.

Dès le mois de septembre, dans l’article La synodalité en pratique, nous avons présenté la phase diocésaine qui débute dimanche prochain :

  • Selon le document publié par le Vatican, son objectif est d’organiser « une consultation du Peuple de Dieu afin que le processus synodal se déroule dans l'écoute de la totalité des baptisés, sujets du sensus fidei infaillible in credendo »
  • Dans chaque diocèse, il appartiendra à l’évêque de définir les modalités pratiques de cette consultation.

Ce qui nous a conduits à lancer à la fin de l’article l’appel suivant : Nous invitons nos lecteurs à participer à cette consultation, voire, comme le prévoit le document du Vatican, à « envoyer directement leur contribution » à leur évêque si les modalités de consultation prévues dans leur diocèse ne leur laissent pas la faculté de s’exprimer.

 

Aujourd’hui nous prenons une initiative supplémentaire en ouvrant dans notre blog ce nouveau Dossier qui se veut, plus encore que ceux que nous avons déjà publiés, très largement participatif : pour l’essentiel, amis internautes, il sera ce que vous en ferez !

Pour notre part, nous verserons dans le dossier des documents permettant de réfléchir à ce qu’est la synodalité, et, plus largement, à ce que sa mise en œuvre pourrait apporter à notre l’Église catholique, comme nous avons déjà commencé à la faire ces derniers temps par des articles, tels que :

Mais nous attendons surtout que vous nourrissiez le dossier par des témoignages sur de déroulement la phase diocésaine du synode qui s’ouvre dimanche prochain :

  • Dites-nous comment dans votre diocèse l’évêque a mis en place la consultation de l’ensemble des baptisés voulue par Rome, comme le fait Nathalie Gadéa pour le diocèse de Fréjus-Toulon dans un article que nous mettons dès à présent en ligne.
  • Et, surtout, dites-nous également comment vous-mêmes participez à cette démarche synodale et dans quel climat elle se déroule.

Cette consultation sur la synodalité nous donne en effet la possibilité d’expérimenter une forme de synodalité au quotidien. Saisissons-cette chance, d’autant que la synodalité est essentielle pour l’indispensable réforme de l’Église dont la récente publication de la Ciase vient, s’il en était besoin, de rappeler l’urgente nécessité.

À vos plumes donc, amis internautes, et, par avance, merci pour votre collaboration !

G & S

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article