1925 articles plus tard…

Publié le par Garrigues et Sentiers

Chers amis internautes fidèles
Voici que votre blogmestre - après avoir mis en ligne près de 1925 articles - vous écrit à un moment de sa vie qui pourrait être mieux, comme disent les gens à la litote facile !
Oui, depuis un certain temps déjà trop long (mais que j'en arrive à souhaiter  encore très long) le Ciel a décidé que je ne pourrai plus ni me souvenir du passé lointain et surtout proche, ni penser ou m’exprimer de manière fluent (c’est plus beau en anglais) et que mes futurs discours et articles seraient donc proches de la table rase.
En d’autre terme : je suis dorénavant inepte à la fonction de Blogmestre.
Mais vous ne serez pas sans berger puisque je viens de voir que Jean, mon frère aîné et unique, est en train de saisir la torche du coureur de fond fatigué et de la raviver avec une réussite évidente ! Merci à lui.
Vous me manquerez beaucoup mes frères et sœurs fidèles…
Priez pour moi si vous pensez que cela sert à quelque chose.
Que le Seigneur vous bénisse et vous garde.

René Guyon

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Anne 05/08/2017 10:24

Que ce relais vous permette de prendre des forces... Votre nom restera attaché à G&S, vos beaux et puissants articles sont toujours là et lus...
Bravo et merci pour toutes ces années à nous chatouiller le cerveau, à nous permettre de nous remettre en question, de réfléchir, de commenter, de partager ...
Bon repos et plein de temps pour passer "simple lecteur" de G&S.
Anne

Jean-Marie Kohler 22/07/2017 13:55

De tout cœur, merci pour l'immense travail accompli.
Avec ma prière pour la suite du chemin.
Et mes vœux les plus chaleureux au nouveau blogmestre.
Très fraternellement;,
Jean-Marie Kohler

LEVY 26/07/2017 20:22

Permettez-moi de me servir de ces lignes que vous avez écrites et que j'ai lues avec émotion,.Pour dire à René Guyon que vous avez exprimé à son intention très exactement les sentiments dont je tiens à lui faire part. J'y ajoute seulement la gratitude personnelle que je lui dois en ce qu'il m'a ouvert à la certitude que l'Alliance est Une ; et enseigné que c'est bien au delà de l'intuition qu'il y a lieu de comprendre que nous sommes non seulement tous des sémites par l'Esprit, mais tous des enfants d'Israël. Et comme vous, je le salue de ce très fraternellement qui, pudiquement, dit tout.ce que l'âme peut ressentir en amitié et en respect.

Robert Kaufmann 21/07/2017 00:12

Cher René,
C'est lors de ton cheminement avec l"Amitié Judéo Chrétienne" que j'ai appris à connaitre non seulement ta vaste culture biblique mais aussi ce goût profond de l'étude, de l'analyse fine, de l'exégèse,( qui me rappelle parfois la culture judaïque et les écoles talmudiques...) Et aussi bien sûr l'existence de Garrigues &Sentiers, que j'ai découvert, apprécié et même parfois...mis mon grain de sel acidulé dans les échanges...
Oui, ces échanges sur des terrains où nous nous retrouvons, généralement de culture chrétienne, qui logiquement avons les mêmes finalités ,mais si humainement engagés sur des voies différentes, avec chacun notre propre sensibilité. Et c'est bien ainsi.
Et toi, moteur de ces rencontres, à observer dans une stricte retenue ce bouillon de culture. Il a du t'en coûter parfois, tel que je te connais !



Pour ce qui concerne le présent, des gens très en vue, comme Charles De Gaulle et Françoise Giroud ont regretté avant nous le"naufrage de l'âge"....
Ceci étant, je connais trop bien ton côté exigeant envers toi-même et les autres, voire perfectionniste pour comprendre ton renoncement à mener ce travail de Titan auquel tu t'es attelé depuis 12 ans. Mais je me hasarde à te dire que ce n'est pas une raison pour arrêter ton activité sur ce blog,auquel tu es si attaché et qui te doit tant. C'est peut-être au contraire une occasion de prendre de la distance et une certaine liberté d'expression.
Et puis, à écouter le corps médical, l'activité intellectuelle n'est-elle pas la meilleure thérapie ?

En toute amitié,
Robert Kaufmann et Jeannie

Marcel Bernos 20/07/2017 19:14

Cher René,

Je viens juste de tomber sur ton «avis de sortie» de la bande de G&S ! C’est une mauvaise nouvelle et une vraie émotion. D’abord, bien sûr, mille mercis pour tout ce que tu as apporté à G&S, non seulement tes mises en lignes, travail indispensable, souvent ingrat à cause de nos négligences et de ta scrupuleuse rigueur dans la présentation des textes, mais [aussi-surtout] tes chroniques «d’une alliance à l’autre» et tes méditations du dimanche.

Merci aussi à Jean, qui «reprend le flambeau» pour la partie technique. Mais ce que nous espérons — en disant «nous», je pense à tous ceux qui t’ont lu — c’est que tu puisses nous donner encore, quand tu le pourras, ces articles forts, qui font réfléchir et nous permettent d’approfondir les textes, en particulier les plus «anciens» sur lesquels s’édifient notre foi.

Encore merci René, et gagne en paix ce que tu perds en action. Comme le dit très bien la fidèle Fanfan : on t’aime comme un frère.

Marcel Bernos

Claude Holyst 18/07/2017 18:32

René,
je ne vous connais pas mais merci pour cette activité qui nous aura donné autant de rais de lumière que d'articles partagés.
En prière avec vous,
Claude Holyst

monique carpentier 20/07/2017 14:22

Cher Monsieur Guyon
Je suis triste d'apprendre cette nouvelle et ne ne peux que dire "ainsi va la vie". Je vous ai rencontré, un jour au détour du sentier, et vous m'avez accompagnée durant cette longue promenade au cours de laquelle vous m'avez enseigné... Merci pour votre présence active, votre disponibilité et tant de
générosité. Je ne sais pas si cela sert a quelque choser -qui peut dire?- mais oui, je vais prier pour vous, de tout mon coeur ainsi que pour votre famille. Je vous aime et vous allez me manquer.
Monique

Françoise Jasserand 18/07/2017 15:08

A vous René Guyon
Vous qui avez accompagné durant 1925 articles toutes celles et tous ceux qui ont découvert un beau jour " au détour d'un sentier "qui fleurait bon les senteurs du midi le site Garrigues & Sentiers et qui ont appris en vous lisant tant "de choses" et ces "choses" apprises me font souvenir d'un film, certes un peu difficile mais lumineux " se souvenir des belles choses" et c'est ainsi René que je vais vous garder en esprit et en vérité avec "toutes ces belles choses" que vous nous avez partagées si généreusement, fraternellement, sans compter.
MERCI René je vous aime fraternellement énormément.Je vous embrasse et je prie pour vous du fond du cœur.Que Dieu vous garde vous et les vôtres.
Françoise Jasserand dite Fanfan