Un écho de la conférence de René Guyon à Aix-en-Provence

Publié le par Garrigues et Sentiers

Ceux qui ont entendu la conférence de René Guyon, à Aix le 27 avril, sur « la fête juive de Souccot, appelée aussi fête des Tentes, en parallèle avec la fête chrétienne des Rameaux »auront été stupéfaits.
D'abord par une étonnante démonstration en zig-zag, débutant sur l'analyse symbolique des plantes qui constituent le "rameau" brandi à la fête des Tentes par nos "frères aînés".
Mais peu à peu les choses se complexifient et s'éclairent en même temps. C'est bien pendant la célébration de Souccot que Jésus est entré à Jérusalem avant d'être crucifié pendant la Pâque juive.
Mais là, révélation troublante : Souccot – et donc l'entrée de Jésus – se situent au mois d'octobre, la Pâque juive et la Crucifixion au mois d'avril.
Il y a donc 6 mois et non pas 8 jours entre l'entrée, plus ou moins triomphale, et la Croix.
Ça change le jugement que l'on peut porter sur la versatilité des "Juifs ", comme l'assène saint Jean.
Aucun traducteur de la Bible ne relève cette anomalie. Or, en six mois, bien manipulée une foule peut changer d'avis.
Et d'ailleurs, dans les deux cas de quelle foule s'agit-il ? ».

Marcel Bernos

 

 

Commenter cet article